Société Arts & culture Sports Chroniqueurs Concours Annonces Classées

  CHRONIQUEURS / L'Agora

Le Québec dans un nouveau Canada. La voie du PLQ

 Imprimer   Envoyer 
Daniel Nadeau Par Daniel Nadeau
Mercredi le 22 mars 2023      

Faut-il croire celles et ceux qui nous annoncent depuis le résultat de l'élection partielle dans Saint-Henri─Saint-Anne, la mort prochaine du Parti libéral du Québec ? Je ne peux répondre à cette question avec certitude. Je me méfie des oracles. Nous devons tous être circonspects avec ces jugements ex cathedra prononcés par les professionnels du commentaire. Le Parti québécois et Paul St-Pierre Plamondon pourront témoigner du fait que ce n'est pas parce que les commentateurs décrètent la mort d'un parti politique que cela est nécessairement la réalité. Réflexions libres sur la suite des choses pour le Parti libéral du Québec.

Les partis politiques, des outils, pas une fin en soi...

Il faut aussi rappeler avec René Lévesque que les partis politiques sont des outils, des moyens, mais pas une fin en soi Dans ses mémoires, l'ancien grand premier ministre du Québec que fut René Lévesque laisse voir son dédain pour les partis politiques. Il écrit : « Pour moi, tout parti politique n'est au fond qu'un mal nécessaire, un de ces instruments dont une société démocratique a besoin lorsque vient le moment de déléguer à des élus la responsabilité de ses intérêts collectifs. Mais les partis appelés à durer vieillissent généralement assez mal. Ils ont tendance à se transformer en églises laïques hors desquelles point de salut et peuvent se montrer franchement insupportables. À la longue, les idées se sclérosent et c'est l'opportunisme politicien qui les remplace. » (René Lévesque, Attendez que je me rappelle..., Montréal, Québec Amérique, 2007, 608 p.)

Je ne sais pas s'il faut suivre René Lévesque dans sa vision du rôle d'un parti politique, mais une chose est certaine, rien n'est moins sûr pour un parti politique que de jauger ses chances de survie sur ses réalisations passées. Les partis politiques sont des outils qui servent à lutter pour le pouvoir et à s'en emparer pour faire triompher une vision des choses, un ensemble de valeurs, un certain ordre de marche pour organiser les affaires collectives dans une direction donnée. Sans partager le cynisme de René Lévesque sur les partis politiques, je suis cependant en accord avec un élément fondamental de sa pensée que j'ai citée précédemment soit qu'à la longue un parti politique peut se scléroser et n'être plus que le lieu de l'expression de l'opportunisme politicien. Ce qui donne comme résultat un parti politique qui prend des positions et affirment sa vision du monde sur la base de sondages plutôt que de ses valeurs ou d'une vision du monde partagée par des militants déterminés comme nous en retrouvons au Parti québécois et chez Québec solidaire.

Comme exemple d'un parti politique fondé sur l'opportunisme politicien, on ne peut trouver mieux comme incarnation de cette idée que la Coalition avenir Québec. Dirigé par un souverainiste qui a renoncé à ses idées et peuplé de gens aux visions opposés, la Coalition avenir Québec comme le dit bien son nom n'est pas un parti politique, mais bien une coalition de gens opportunistes qui ne veulent que diriger le Québec. Ce n'est pas en soi une mauvaise chose, la CAQ a fait quelques bonnes choses comme gouvernement, mais aussi de très mauvaises notamment dans le rayon de ce que l'on nomme l'identitaire. Le nationalisme revanchard à tout crin, les discours suspects sur l'immigration sont des exemples de ces mauvaises choses incarnés notamment par la Loi 21. Mais tout cela aura une fin. L'éventuel départ de François Legault de la politique, il n'est pas éternel, révélera des ruptures importantes au sein de l'actuelle coalition de caquistes et il y a de grandes possibilités que cette coalition ne survive pas au départ de son timonier et fondateur. C'est à ce moment qu'il sera important pour les Québécoises et les Québécois d'avoir des partis politiques qui veulent s'emparer du pouvoir sur la base d'une vision du monde que nous partagerons. Dans cette foulée, je trouve important que le Parti libéral du Québec soit l'une de nos options le temps venu. Pour cela, il faudra cependant que ce parti se ressaisisse et redevienne quelque chose comme le grand parti qu'il a été pour le Québec au cours de son histoire.

La descente aux enfers des libéraux

Mais me direz-vous, le PLQ n'est qu'à 4 % dans les sondages chez les francophones. Il a perdu un bastion libéral dans Saint-Henri─Saint Anne, il a été retranché sur l'île de Montréal au lendemain de la dernière élection et il n'est pas en cheville avec la défense du fait français et de l'identité québécoise. En plus, c'est un parti canadian et en plus il a été un nid de corruption. Ah la belle affaire ! Dire une fausseté et la répéter devient dans notre monde actuel une vérité, hélas ! Voyons cela d'un peu plus près.

Le Parti libéral du Québec a commis une erreur impardonnable au lendemain de la dernière élection en nous faisant découvrir l'existence d'une obscure troisième vice-présidence à l'Assemblée nationale et en favorisant le départ de sa cheffe et députée de Saint-Henri─Sainte-Anne, madame Dominique Anglade. La meilleure cheffe que le PLQ pourrait se trouver dans les moments difficiles qu'il vit c'est Dominique Anglade. Femme, issue des minorités visibles, ingénieure et dédiée au développement économique. Dominique Anglade était une excellente cheffe pour les libéraux. Le sort en a décidé autrement. Les erreurs ont tendance à se multiplier. La défaite aux partielles est la sanction des libéraux de Saint-Henri─Sainte-Anne pour avoir poussé en dehors du jeu leur député que plusieurs appréciaient. Dites-moi si vous aviez voté pour Dominique Anglade parce que vous étiez libéral et que vous vouliez que la cheffe du PLQ soit à l'Assemble nationale, auriez vous été empressé de rééditer votre geste pour des gens qui ont poussé votre choix hors de l'Assemble nationale ? Poser la question c'est un peu y répondre. Ne croyez-vous pas ?

Répéter une fausseté et elle deviendra vérité

Puis, cette idée, ce mensonge mille fois répété que le Parti libéral du Québec a été un lieu de corruption politique sous Jean Charest est l'une des idées accréditées les plus fausses de notre espace public. Pour fins de mémoire, après des millions et des millions de dollars dépensés en enquêtes, après des enquêtes policières aussi longues qu'inutiles, jamais on n'a pu prouver que les libéraux aient joué dans le film du narratif d'un parti corrompu et du chef déchu. Jean Charest a été lavé de tout soupçon par la justice et ses officiers et on continue de répéter à satiété que les libéraux de Charest se sont vautrés dans la corruption. Ce qui est faux, quoi que l'on puisse en dire. Il est faux aussi de dire que le gouvernement Couillard a mis le Québec à feu et à sang à la suite de ses politiques d'austérité. Il est vrai qu'il y a été fort pour redresser la barque, mais la relative opulence d'aujourd'hui de notre gouvernement est directement tributaire de l'action budgétaire énergique du gouvernement Couillard. Cela à mes yeux était une erreur, tout comme de s'être débarrassé de Dominique Anglade, ce qui ne signifie pas pour autant que les libéraux n'ont plus leur raison d'être.

Que faire maintenant ?

Si vous êtes un électeur intéressé à la chose politique, il est vraisemblable que vous soyez peu intéressé en ce moment par l'avenir des libéraux. Il est probable que comme des milliers d'électrices et d'électeurs vous soyez de celles et de ceux qui croyez que le gouvernement Legault est un bon gouvernement et que l'alternative est soit le Parti québécois ou Québec solidaire dépendamment que vous soyez fervent d'un pays ou d'une société juste. Dans tous les cas de figure, rares seront les électeurs qui croient à l'importance des libéraux pour l'avenir du Québec. Pourtant, si vous croyez aux libertés individuelles, à la justice sociale, à l'importance de l'entreprise privée, à l'égalité entre les hommes et les femmes et surtout à une vision équilibrée du développement du Québec, vous ne pouvez pas faire l'économie d'entendre le point de vue des libéraux. Si vous croyez important de reformer le Canada sur de nouvelles bases pour créer un véritable fédéralisme où les droits des nations acadiennes, québécoises et des Premiers Peuples, le Parti libéral du Québec doit devenir une option. Le Parti libéral du Québec a encore un avenir, mais cet avenir passe par un Québec dans un nouveau Canada...


  A LIRE AUSSI ...

Se raconter des histoires…

Mercredi le 1 mai 2024      
Se raconter des histoires…
Un constat d’échec

Mercredi le 15 mai 2024      
Un constat d’échec
L’histoire en débats

Mercredi le 22 mai 2024      
L’histoire en débats
NOS RECOMMANDATIONS
À 157 km h dans une zone de 80 km h à Magog pour éviter d’être en retard au travail

Vendredi le 17 mai 2024      
À 157 km h dans une zone de 80 km h à Magog pour éviter d’être en retard au travail
La programmation du festival Sherblues & Folk 2024 est dévoilée!

Mercredi le 15 mai 2024      
La programmation du festival Sherblues & Folk 2024 est dévoilée!
Le corps retrouvé à Drummondville est bien celui de la résidente de Windsor, Christine Leblanc

Jeudi le 16 mai 2024      
Le corps retrouvé à Drummondville est bien celui de la résidente de Windsor, Christine Leblanc
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

 
Daniel Nadeau
Mercredi, 22 mai 2024
L’histoire en débats

François Fouquet
Mardi, 21 mai 2024
Rien de plus important… que le cellulaire

À 157 km h dans une zone de 80 km h à Magog pour éviter d’être en retard au travail Par Daniel Campeau Vendredi, 17 mai 2024
À 157 km h dans une zone de 80 km h à Magog pour éviter d’être en retard au travail
Le corps retrouvé à Drummondville est bien celui de la résidente de Windsor, Christine Leblanc Par Daniel Campeau Jeudi, 16 mai 2024
Le corps retrouvé à Drummondville est bien celui de la résidente de Windsor, Christine Leblanc
Un constat d’échec Par Daniel Nadeau Mercredi, 15 mai 2024
Un constat d’échec
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2024 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous