Société Arts & culture Sports Chroniqueurs Concours Annonces Classées

  CHRONIQUEURS / L'Agora

La fin NE justifie pas les moyens

 Imprimer   Envoyer 
Daniel Nadeau Par Daniel Nadeau
Mercredi le 18 octobre 2023      

Comme tout le monde, je n'ai pas de mots assez puissants pour décrire toute la répugnance que m'inspirent les gestes abjects, cruels, vicieux dénués de toute humanité des guerriers terroristes du Hamas contre la population israélienne. Nos sympathies envers la cause juste du peuple palestinien ne peuvent nous conduire à comprendre ces actes d'horreur, ni de les mettre sur le même pied, dos à dos. Les souffrances des uns ne justifient pas la barbarie des autres. Le meilleur antidote à cette inhumanité est de se réfugier dans les écrits d'Albert Camus qui nous réconcilie à sa façon avec le genre humain. Pleins feux sur Camus, la Palestine et Israël.

Albert Camus, 1913-1960

Albert Camus (1913-1960) était un écrivain, philosophe et journaliste français connu pour ses réflexions sur l'absurdité de la condition humaine et ses critiques morales du totalitarisme. Bien qu'il n'ait jamais écrit un traité complet sur la guerre, sa position contre la violence et la guerre est clairement exprimée dans son œuvre et ses prises de position publiques.

J'ai vraiment redécouvert ce grand auteur grâce à ma participation à un séminaire du professeur Pierre Hébert dans lequel nous avons étudié et disséqué l'œuvre gigantesque d'Albert Camus. Pour moi, ce séminaire fut une révélation encore que jeune étudiant j'étais plutôt un disciple de Jean-Paul Sartre. Camus n'a pas écrit spécifiquement un traité sur la guerre, mais dans toute son œuvre il y a une vision claire de celle-ci et on peut voir s'exprimer son pacifisme et son humanité qu'il a développés en Algérie dans un contexte de poudrière. Voici quelques points clés concernant la vision de Camus sur la guerre :

Bien que Camus fût né en Algérie et qu'il aimait profondément sa terre natale, il était déchiré par la guerre d'indépendance de l'Algérie (1954-1962). Il appelait à une trêve civile et espérait une Algérie où Français et Algériens pourraient coexister pacifiquement. Cependant, ses positions lui ont valu des critiques des deux côtés. Cela ne l'a cependant pas empêché de défendre la résistance française contre les nazis pendant l'occupation de la France par ces derniers. Pendant la Seconde Guerre mondiale, Camus a été un membre actif de la Résistance française contre l'occupation nazie. Il croyait que résister à l'oppression était un impératif moral.

|banniere-article|

Pour Camus, la guerre est une manifestation de l'absurdité de la vie. Elle montre à quel point les actions humaines peuvent être dénuées de sens, entraînant souffrance et mort sans raison valable. Après Hiroshima et Nagasaki, Camus a écrit sur l'horreur de l'arme atomique et son potentiel pour anéantir l'humanité. Pour lui, la bombe atomique représentait la culmination de l'absurdité humaine et la menace d'une autodestruction totale. Bien que Camus fût profondément antiguerre, il n'était pas naïvement pacifiste. Il reconnaissait que dans certaines situations, la violence pouvait être inévitable. Cependant, il insistait toujours sur la nécessité d'une évaluation morale rigoureuse de toute action violente. En somme, la guerre pour Camus est une manifestation tragique de l'absurdité de la condition humaine. Il a constamment appelé à une prise de conscience de la valeur de la vie humaine et à la nécessité d'une éthique de responsabilité face à la violence.

Ce que je retiens cependant comme sa plus grande croyance au sujet de la guerre c'est que Camus était un critique féroce de la justification de la violence au nom d'idéaux ou de causes. Il croyait que l'acte de tuer ne pouvait jamais être justifié par une idéologie ou un « bien supérieur ».

La persécution du peuple juif

Parmi tous les peuples que la terre a connus, le peuple juif figure parmi ceux qui ont été les plus persécutés. Nul besoin d'argumenter si les juifs ont été les plus persécutés ou non. Tous les peuples victimes d'actes d'horreur méritent considération, y compris le peuple palestinien qui vit dans la bande de Gaza et qui paiera un prix fort pour les actions des terroristes du Hamas qui contrôlent le territoire de Gaza. Il est utile d'évoquer les grands pans de l'histoire du peuple juif pour se rappeler comment ce dernier a pu souffrir tout au long de l'épopée humaine sur la planète Terre.

Le peuple juif a connu une longue histoire marquée par des périodes d'ostracisation, de persécution et de discrimination. Bien qu'il soit difficile de dire si les Juifs sont le peuple le « plus ostracisé » de l'histoire humaine, car d'autres groupes ont également souffert de persécutions, voici un aperçu de certaines des épreuves auxquelles ils ont été confrontés : les juifs furent aussi esclaves en Égypte au temps des pharaons. La tradition juive raconte que les israélites ont été réduits en esclavage en Égypte pendant plusieurs siècles avant d'être libérés par Moïse lors de l'Exode.

Puis la destruction de leurs temples. Le premier Temple de Jérusalem a été détruit par les Babyloniens en 586 av. J.-C., et le second Temple a été détruit par les Romains en 70 apr. J.-C. Ces événements ont été des moments traumatisants pour le peuple juif, entraînant des déplacements et des déportations massives.

Faisant suite à la destruction des temples, il y a eu l'époque des diasporas. Les Juifs ont été dispersés dans tout l'Empire romain et au-delà. Cette dispersion, connue sous le nom de Diaspora, a entraîné des siècles d'isolement et de persécution dans divers pays. Les juifs furent aussi les principales victimes de l'inquisition avec les femmes au Moyen-Âge, en Espagne et au Portugal, les Juifs ont été forcés de se convertir au christianisme ou ont été expulsés de ces pays. Ceux qui sont restés et ont pratiqué le judaïsme en secret ont été persécutés par l'Inquisition. Puis il y a eu ces épisodes de Pogroms en Europe de l'Est, en particulier en Russie et en Ukraine, les Juifs ont été régulièrement victimes de pogroms - des attaques violentes et souvent meurtrières - du 19e siècle jusqu'au début du 20e siècle.

Bien sûr, il y a aussi eu l'holocauste nazi. L'une des périodes les plus sombres de l'histoire juive est la Shoah, où six millions de Juifs ont été exterminés par le régime nazi durant la Seconde Guerre mondiale. Enfin, depuis la création de l'État d'Israël en 1948, le peuple juif a été impliqué dans un conflit prolongé avec ses voisins arabes, conduisant à plusieurs guerres et à des tensions continues.

Lorsque l'on évoque un « acte de guerre » entre Israël et la Palestine, il est important de noter que la situation entre ces deux entités est complexe et s'étend sur des décennies. Le conflit israélo-palestinien a vu une multitude d'incidents violents, allant d'affrontements limités à des guerres à grande échelle. Les derniers événements, les actes barbares du Hamas de Gaza, sont les pires actes de haine envers le peuple juif depuis l'holocauste. Cela ne passe pas.

S'il est vrai que l'on peut critiquer les actions de l'État d'Israël dominé politiquement, comme le sont les États-Unis, par des éléments extrémistes religieux de droite et que l'on doit continuer à défendre la création d'un État palestinien dans ce baril de poudre qu'est le Moyen-Orient, il est faux de prétendre que le Hamas est un interlocuteur acceptable dans ce conflit pour représenter les Palestiniens. Comme Camus, je crois fermement que la fin Ne justifie pas les moyens...



  A LIRE AUSSI ...

Se raconter des histoires…

Mercredi le 1 mai 2024      
Se raconter des histoires…
L’infantilisme de la gauche québécoise

Mercredi le 8 mai 2024      
L’infantilisme de la gauche québécoise
Les maudits gauchistes

Mercredi le 24 avril 2024      
Les maudits gauchistes
NOS RECOMMANDATIONS
La programmation du festival Sherblues & Folk 2024 est dévoilée!

Mercredi le 15 mai 2024      
La programmation du festival Sherblues & Folk 2024 est dévoilée!
Deux perquisitions sur les rues Alexandre et Léonard à Sherbrooke

Jeudi le 16 mai 2024      
Deux perquisitions sur les rues Alexandre et Léonard à Sherbrooke
Le corps retrouvé à Drummondville est bien celui de la résidente de Windsor, Christine Leblanc

Jeudi le 16 mai 2024      
Le corps retrouvé à Drummondville est bien celui de la résidente de Windsor, Christine Leblanc
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

 
Daniel Nadeau
Mercredi, 22 mai 2024
L’histoire en débats

François Fouquet
Mardi, 21 mai 2024
Rien de plus important… que le cellulaire

inscription infolettre 600
Le corps retrouvé à Drummondville est bien celui de la résidente de Windsor, Christine Leblanc Par Daniel Campeau Jeudi, 16 mai 2024
Le corps retrouvé à Drummondville est bien celui de la résidente de Windsor, Christine Leblanc
Un constat d’échec Par Daniel Nadeau Mercredi, 15 mai 2024
Un constat d’échec
La programmation du festival Sherblues & Folk 2024 est dévoilée! Par Julie Meese Mercredi, 15 mai 2024
La programmation du festival Sherblues & Folk 2024 est dévoilée!
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2024 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous