Société Arts & culture Sports Chroniqueurs Concours Annonces Classées

  SOCIÉTÉ / SOCIÉTÉ

Crise du logement : le Plan Nature de la Ville de Sherbrooke « paralyse » les chantiers de construction

 Imprimer   Envoyer 
Photo : Crédit: Sundry Photography.
Julie Meese Par Julie Meese
redaction@estrieplus.com
Jeudi le 6 juin 2024      

Selon l'Association des professionnels de la construction et de l'habitation de l'Estrie (APCHQ Estrie), le Plan Nature, adopté le 6 juin 2023, « paralyse la construction de nouveaux logements et de nouvelles habitations à Sherbrooke. »

Pour l'APCHQ Estrie, ce plan est « un obstacle majeur qui alimente la crise du logement ».

Dans ce contexte, l'APCHQ Estrie souhaite que la Ville de Sherbrooke revienne sur certains aspects figurant dans ce plan. Notamment, elle demande des « assouplissements d'urgence pour accélérer les mises en chantier ».

Donner un toit aux familles tout en protégeant l'environnement à Sherbrooke

Toujours selon l'APCHQ Estrie, ce plan visant à protéger 45 % des milieux naturels de la ville « a freiné davantage le développement résidentiel à Sherbrooke. » Notamment, l'APCHQ Estrie soulève le fait que « les projets de résidences unifamiliales, de duplex bigénérationnels et d'immeubles à logements sont sur la glace et bloqués par le Règlement de contrôle intérimaire, même si ces projets respectaient minutieusement les règles d'urbanisme de la Ville de Sherbrooke. »

De plus, l'APCHQ Estrie indique que « les mises en chantier à Sherbrooke sont au ralenti depuis trois ans. » Selon leurs données, « il s'agit d'une baisse de 35 % en avril dernier par rapport à la même période en 2023. » Selon la Société canadienne d'hypothèque et de logements (SCHL), le taux d'inoccupation des logements sera à 1,3 %. Cette situation est préoccupante pour les employeurs de l'Estrie lorsqu'ils veulent recruter des étudiants. Elle inquiète aussi les établissements d'enseignement de la région lorsque vient le temps de loger la population étudiante. 

|banniere-article|

« Il y a urgence d'agir pour construire de nouveaux logements et des assouplissements d'urgence au Plan Nature sont nécessaires avant qu'il ne soit trop tard. Nous sommes d'accord avec les objectifs du Plan Nature de protéger l'environnement et de préserver les milieux humides. Cependant, c'est tout le secteur de l'habitation qui est paralysé et impacté par cette réglementation qui va trop loin. La Ville de Sherbrooke n'a pas le luxe de se priver de nouveaux logements ! La Ville peut, tout en protégeant les milieux naturels, accélérer le rythme des mises en chantier dès maintenant. Nous le répétons : les acteurs de l'habitation font partie de la solution. Nous sommes aussi prêts à collaborer étroitement avec la Ville pour l'aider à résoudre la crise », a déclaré monsieur Diego Zol, président de l'APCHQ Estrie.

Les recommandations de l'APCHQ

L'APCHQ Estrie demande à la Ville, entre autres, de permettre « certaines activités de construction sous certaines conditions ». Elle souhaiterait que la réglementation puisse prévoir « des mécanismes afin de permettre la délimitation précise et exacte des secteurs de protection. » Un soutien technique aux promoteurs serait aussi apprécié dans le but de « les aider à comprendre et à respecter les exigences environnementales ».

L'APCHQ Estrie recommande aussi de proposer des « incitatifs financiers aux promoteurs qui intègrent des éléments écologiques dans leurs projets ». Notamment, il y aurait  « la préservation des arbres existants, la création d'espaces verts ou l'utilisation de matériaux durables ».

Finalement, l'APCHQ Estrie demande à la Ville de Sherbrooke une accélération du  « processus de rédaction et d'adoption de la nouvelle réglementation visant à mettre en œuvre le Plan Nature. » Pour cette association, il est important « de passer cette période de contrôle intérimaire dès que possible et de se doter de règles claires, réalistes et stables. »


  A LIRE AUSSI ...

Le pont Joffre à Sherbrooke sera fermé du 25 juin au 23 août

Mercredi le 19 juin 2024      
Le pont Joffre à Sherbrooke sera fermé du 25 juin au 23 août
Sherbrooke : des bateaux téléguidés pour faire peur aux bernaches et aux canards… en toute douceur

Lundi le 17 juin 2024      
Sherbrooke : des bateaux téléguidés pour faire peur aux bernaches et aux canards… en toute douceur
250 logements sociaux et abordables pour Sherbrooke

Jeudi le 13 juin 2024      
250 logements sociaux et abordables pour Sherbrooke
NOS RECOMMANDATIONS
Quoi faire ce weekend en Estrie ?

Jeudi le 13 juin 2024      
Quoi faire ce weekend en Estrie ?
250 logements sociaux et abordables pour Sherbrooke

Jeudi le 13 juin 2024      
250 logements sociaux et abordables pour Sherbrooke
La Maison Alzheimer Georges-Henri Rousseau : donner un temps de répit aux proches aidants en Estrie

Vendredi le 14 juin 2024      
La Maison Alzheimer Georges-Henri Rousseau : donner un temps de répit aux proches aidants en Estrie
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

 
Daniel Nadeau
Mercredi, 19 juin 2024
Le siècle de tous les périls!

François Fouquet
Lundi, 17 juin 2024
La fête des pairs?

Gala Reconnaissance Estrie :  Lise Déziel est nommée la Grande Estrienne 2024 Par Julie Meese Lundi, 17 juin 2024
Gala Reconnaissance Estrie : Lise Déziel est nommée la Grande Estrienne 2024
Échangeur Darche à Sherbrooke : d’autres entraves à prévoir jusqu’au 5 juillet Par Julie Meese Jeudi, 13 juin 2024
Échangeur Darche à Sherbrooke : d’autres entraves à prévoir jusqu’au 5 juillet
La Maison Alzheimer Georges-Henri Rousseau : donner un temps de répit aux proches aidants en Estrie Par Julie Meese Vendredi, 14 juin 2024
La Maison Alzheimer Georges-Henri Rousseau : donner un temps de répit aux proches aidants en Estrie
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2024 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous