Société Arts & culture Sports Chroniqueurs Concours Annonces Classées

  ACTUALITÉS / Actualités

5 tentatives de fraude de type « grand-parent» de 15 500$ à Magog

 Imprimer   Envoyer 
Photo : Source: ISTOCK.
Daniel Campeau Par Daniel Campeau
redaction@estrieplus.com
Vendredi le 24 novembre 2023      

Depuis une semaine, les fraudeurs sont très actifs en Estrie. 5 tentatives de fraude ont été enregistrées sur le territoire de la  Régie de police de Memphrémagog (RPM). Du côté du Service de police de Sherbrooke (SPS), c'est des dizaines d'appels de plainte que les policiers ont reçu de la part de personnes âgées. Les fraudes de type «amoureux» sont également très fréquentes dans la région.

Avec des pertes de 732 000 $ (montant comptabilisé en 2022) le Québec demeure encore la troisième province la plus touchée par l'arnaque de type « grand-parent ». Les fraudes de ce genre perpétrées au Canada ont totalisé 530 millions en pertes pour les victimes, une hausse de près de 40 % pour les dernières années. Malgré de nombreux cas publicisés, il y a encore beaucoup trop de gens qui tombent dans le piège. C'est le cas à Sherbrooke et Magog.

Exploitation

Chose certaine, les fraudeurs exploitent les émotions et la nature bienveillante des personnes, pour la plupart du temps, particulièrement vulnérables comme les personnes aînées. De plus, les policiers et de nombreux témoignages confirment que le scénario utilisé est presque toujours le même : l'interlocuteur capitalise sur les craintes des gens en se disant prêt à venir en aide à un être proche de la victime qui serait gravement en détresse. À Magog, cette semaine, la vigilance d'une des victimes a fait en sorte que les policiers ont pu mettre la main au collet de l'un des acteurs de cette arnaque.

Le lieutenant Carl Pépin, de la RPM, explique : «Lors de la conversation, l'individu a soutiré habilement le prénom du petit- fils de sa victime. Une fois la confiance de l'interlocuteur gagnée, le supposé « petit-fils » affirme avoir été arrêté, incarcéré et détenu par les policiers pour une infraction assez grave (accident avec blessé sous l'influence d'alcool) et que son avocat a besoin d'un montant de +/- 5000$ pour obtenir sa libération lorsqu'il comparaîtra devant le juge. C'est alors que le fraudeur demande à sa victime de faire confiance à son avocat qui s'occupera de lui indiquer les démarches à suivre pour que l'argent nécessaire à la caution lui parvienne. Les victimes accumulent le montant demandé et le prétendu avocat prend la relève pour aller chercher la somme requise (en argent comptant) pour la libération. Dès qu'ils ont la confirmation que la victime a le montant, un supposé « courrier » transporteur ou l'avocat lui-même se trouvant par hasard dans le secteur se rend rapidement disponible pour récupérer la somme. Par la suite, un rendez-vous est donné à la victime chez elle ou dans un stationnement public.»

Dans les 2 derniers jours...

Le suspect interpellé à Magog a procédé à la récupération d'enveloppes (dans 3 cas) pour un montant total de 15 500$ environ. Une tentative de 5000$ a échoué et la dernière tentative (de 4000$ hier) a échoué grâce à la vigilance de la citoyenne victime qui avait contacté les policiers en leur donnant des informations afin de mettre en place une façon de mettre fin à son manège.

Les policiers de la RPM ont pu arrêter le suspect qui allait récupérer l'argent chez la victime. Les enquêteurs sont parvenus à relier l'individu à de multiples autres fraudes du même genre survenues dans les derniers jours dans les secteurs de Sherbrooke, Trois-Rivières, Nicolet et Montréal.

Selon la RPM, le suspect arrêté fait partie d'un réseau bien structuré  de fraudeurs qui opèrent par téléphone. Comme il est sans domicile fixe, l'homme arrêté devra comparaitre au palais de justice de Sherbrooke pour faire face à des accusations de possession de fausses cartes d'identité, de possession de cocaïne sous forme de crack et de fraude de plus de 5000$.Il possède également déjà des antécédents de vol qualifié, de violence, de possession d'armes offensives et de conduite de véhicule sous l'effet de substances toxiques.

La RPM rappelle aux aînés et aux citoyens que les fraudes comportent souvent les mêmes éléments.

L'enquête se poursuit pour identifier les complices associés à la fraude d'ampleur provinciale. Celle-ci pourrait s'élever à plusieurs milliers de dollars.


  A LIRE AUSSI ...

Quatre arrestations pour facultés affaiblies à Sherbrooke

Lundi le 19 février 2024      
Quatre arrestations pour facultés affaiblies à Sherbrooke
Un sexagénaire frappé avec une barre de fer au centre-ville de Sherbrooke

Lundi le 19 février 2024      
Un sexagénaire frappé avec une barre de fer au centre-ville de Sherbrooke
NOS RECOMMANDATIONS
Un nouveau portail web pour promouvoir la région estrienne

Vendredi le 16 février 2024      
Un nouveau portail web pour promouvoir la région estrienne
Accident impliquant un camion semi-remorque à Sherbrooke: une enquête est ouverte

Jeudi le 15 février 2024      
Accident impliquant un camion semi-remorque à Sherbrooke: une enquête est ouverte
Un camion semi-remorque fonce dans un immeuble à Sherbrooke

Jeudi le 15 février 2024      
Un camion semi-remorque fonce dans un immeuble à Sherbrooke
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

 
Jasons Théââââââtre
Jeudi, 22 février 2024
Malaises théâtraux

Daniel Nadeau
Mercredi, 21 février 2024
Les pyromanes fous!

Jean-Marc Donahue
Mardi, 20 février 2024
Comment stimuler les humains

François Fouquet
Lundi, 19 février 2024
Quand l’égo se remet en question

Comité des usagers des CLSC et CHSLD de Sherbrooke et de l'IUGS
Vendredi, 16 février 2024
Qu’advient-il des comités des usagers et de résidents avec le projet de loi 15?

inscription infolettre 600
Un camion semi-remorque fonce dans un immeuble à Sherbrooke Par Julie Meese Jeudi, 15 février 2024
Un camion semi-remorque fonce dans un immeuble à Sherbrooke
Accident impliquant un camion semi-remorque à Sherbrooke: une enquête est ouverte Par Julie Meese Jeudi, 15 février 2024
Accident impliquant un camion semi-remorque à Sherbrooke: une enquête est ouverte
Un nouveau portail web pour promouvoir la région estrienne Par Julie Meese Vendredi, 16 février 2024
Un nouveau portail web pour promouvoir la région estrienne
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2024 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous