Société Arts & culture Sports Chroniqueurs Concours Annonces Classées

  CHRONIQUEURS / L'Agora

Tyrannie de la bêtise humaine

 Imprimer   Envoyer 
Daniel Nadeau Par Daniel Nadeau
Mercredi le 16 août 2023      

Incroyable, les bêtises que l'on trouve sur les réseaux sociaux de nos jours. Ce n'est pas pour rien qu'on les baptise souvent d'égouts sociaux. Je peux vous en donner des centaines d'exemples, mais la dernière représente bien le mal de notre siècle. Je cite à témoin la publication sur Twitter/X et Instagram d'une photographie de notre premier ministre Justin Trudeau avec son fils, Xavier James Trudeau. « On est dans l'équipe Barbie », a-t-il écrit sur Twitter/X et Instagram en publiant une photo de lui et de son fils aîné, Xavier James Trudeau, vêtus d'un coton ouaté rose et d'un tee-shirt mauve. Il n'en fallait pas plus pour déclencher une avalanche de commentaires disgracieux, homophobes et haineux à l'endroit de Justin Trudeau. Cette banale photo d'un père et son fils était devenue le symbole du coming-out de Justin Trudeau au lendemain de l'annonce de sa séparation avec sa conjointe, Sophie Grégoire. Cela mène à une réflexion sur la bêtise que l'on retrouve dans nos vies bardées de certitudes et de préjugés. Discutons de ce sujet ce matin si vous le voulez bien : les bêtises des lieux communs et des fausses certitudes. La pratique de l'écriture sous forme de chronique se prête bien à ce jeu.
 

La chronique, pour vaincre l'abatardisation des esprits

Une image contenant texte, capture d'écran, Police, conceptionDescription générée automatiquementSi nous en croyons la professeure de littérature de l'Université de Montpellier, Marie-Ève Thérenty dans son ouvrage intitulé : La littérature au quotidien. Poétiques journalistiques au XIXe siècle, paru à Paris aux Éditions du Seuil en 2007, la chronique, cette forme particulière d'écriture journalistique a été pratiquée la première fois par à Paris par Delphine de Girardin. Cette dernière étend plus largement ses domaines de compétence et élit les thèmes de prédilection de la chronique. La chronique constitue selon Thérenty : « un lieu spectaculaire d'évaluation des discours et des lieux producteurs de ces discours : salons, assemblées, clubs, Chambre des députés, Académie française et mêmes lieux de prédication. » (Marie-Ève Thérenty La littérature au quotidien. Poétiques journalistiques au XIXe siècle, Paris, Éd. Le Seuil, coll. Poétique, 2007, 408 p.)

La règle générale pour un chroniqueur c'est de s'efforcer de tuer les lieux communs, de faire réfléchir sur nos certitudes, de revisiter nos préjugés, d'apporter des faits qui peuvent nourrir la réflexion afin de nous délivrer des lieux communs qui ne sont en fait qu'une plate et vulgaire niaiserie exactement contraire à la vérité, et que tout le monde répète, parce que tout le monde l'a entendu répéter par tout le monde.

Lieux communs, un peu de chair autour de l'os

Les lieux communs sont la nourriture essentielle de la bêtise de la vie ordinaire. « Lieux communs » est une expression utilisée pour désigner des idées, des opinions ou des expressions qui sont largement répandues et souvent utilisées de manière clichée ou stéréotypée. Ces idées sont souvent considérées comme étant peu originales et peu profondes, car elles ne reflètent pas une réflexion approfondie ou une compréhension nuancée d'une situation donnée. L'exemple de la publication sur les réseaux sociaux de Justin Trudeau correspond parfaitement à un lieu commun comme celui de discourir sur une situation (séparation du couple Trudeau-Grégoire) sans en connaître les tenants et les aboutissants, mais surtout faire preuve de préjugés crasses homophobes. C'est ici qu'intervient la bêtise. La « bêtise humaine » fait référence aux actions, aux comportements ou aux décisions qui semblent manquer de bon sens, de rationalité ou d'intelligence. C'est une notion subjective qui peut varier en fonction des normes culturelles, des connaissances individuelles et des contextes spécifiques. La bêtise humaine peut être le résultat de l'ignorance, de l'obstination, de la négligence ou d'autres facteurs.

Les lieux communs et la bêtise humaine sont souvent liés, car les idées clichées ou stéréotypées peuvent contribuer à des actions ou des décisions bêtes. Par exemple, croire aveuglément en des idées préconçues sans faire preuve de pensée critique ou de remise en question peut conduire à des comportements irrationnels ou illogiques.

Cependant, il est important de noter que tout le monde peut tomber dans des lieux communs ou faire preuve de bêtise à un moment ou à un autre, car nous sommes tous sujets à nos propres limites de compréhension, à nos préjugés inconscients et à nos erreurs de jugement. Il est également important d'éviter de juger trop rapidement les autres comme étant « bêtes » en fonction d'actions isolées, car chacun a ses raisons et ses expériences qui influencent ses décisions.

La clé pour éviter les lieux communs et la bêtise humaine réside dans la réflexion critique, l'ouverture d'esprit, l'éducation continue et la capacité à remettre en question ses propres croyances et ses propres comportements.

|banniere-article|

Un programme pour combattre la bêtise humaine

On pourrait écrire un livre sur cette question. Voici le plan de ce livre que j'intitulerais ainsi, Bravant les lieux communs : une chronique pour éradiquer la bêtise. Voici les chapitres que j'y écrirais :

Chapitre 1 : Les pièges de la pensée conformiste. Dans ce premier chapitre, nous plongeons dans l'univers des lieux communs, ces clichés et ces idées toutes faites qui entravent la pensée créative et critique. Nous explorons comment la bêtise peut résulter de la répétition aveugle de ces idées, et nous offrons des techniques pour les repérer et les remettre en question.

Chapitre 2 : L'art de la pensée critique. La clé pour vaincre la bêtise réside dans la pensée critique. Ce chapitre décortique les bases de la pensée critique et fournit des outils pour analyser les arguments, identifier les fausses informations et développer un esprit curieux et inquisiteur.

Chapitre 3 : Déconstruire les mythes modernes. Les lieux communs ne se limitent pas au langage quotidien ; ils se cachent également dans des croyances culturelles profondes. Ce chapitre se penche sur certains mythes modernes qui persistent, tel que « l'argent fait le bonheur » ou « la réussite nécessite le sacrifice », en les confrontant à des données et des perspectives contraires.

Chapitre 4 : L'éducation contre l'ignorance. Pour vaincre la bêtise, il faut investir dans l'éducation. Ce chapitre explore comment une éducation solide peut encourager la pensée indépendante, la remise en question et l'ouverture d'esprit, tout en mettant en lumière les dangers de l'ignorance et de la désinformation.

Chapitre 5 : Cultiver la créativité et l'innovation. La bêtise se nourrit souvent de la peur du changement et du conformisme. Ce chapitre met en avant l'importance de la créativité et de l'innovation pour défier les conventions, repousser les limites et créer de nouvelles perspectives.

Chapitre 6 : Dialogues constructifs et empathie. Les discussions superficielles et les débats stériles ne font qu'alimenter la bêtise. Ce chapitre explore comment engager des dialogues constructifs, basés sur l'empathie et l'écoute active, pour favoriser la compréhension mutuelle et la remise en question saine.

Chapitre 7 : Médias et pensée critique. Dans un monde inondé d'informations, la capacité de discerner la vérité de la fiction devient essentielle. Ce chapitre examine comment développer des compétences en matière de pensée critique pour analyser les médias, reconnaître les biais et prendre des décisions éclairées.

Chapitre 8 : Agir localement, penser globalement. Vaincre la bêtise ne se limite pas à un effort individuel, mais implique également un changement collectif. Ce chapitre explore comment agir localement dans nos communautés pour promouvoir l'éducation, la tolérance et la pensée critique, contribuant ainsi à un changement global.

Bien sûr, je n'écrirai pas ce livre même si la bêtise est omniprésente surtout sur les réseaux sociaux. Néanmoins, j'espère vous avoir convaincu chères lectrices et chers lecteurs, qu'au moyen de l'éducation, la pensée critique et la remise en question constante, nous pouvons combattre les lieux communs. Cette chronique se termine en rappelant que la lutte contre la bêtise est un processus continu, nécessitant engagement et détermination, mais apportant des récompenses inestimables pour notre société et notre propre développement intellectuel. J'essaie chaque semaine ici de faire ma juste part et celles et ceux qui me lisent contribuent à combattre la tyrannie de la bêtise humaine...


  A LIRE AUSSI ...

L’histoire en débats

Mercredi le 22 mai 2024      
L’histoire en débats
L’infantilisme de la gauche québécoise

Mercredi le 8 mai 2024      
L’infantilisme de la gauche québécoise
Les maudits gauchistes

Mercredi le 24 avril 2024      
Les maudits gauchistes
NOS RECOMMANDATIONS
La programmation du festival Sherblues & Folk 2024 est dévoilée!

Mercredi le 15 mai 2024      
La programmation du festival Sherblues & Folk 2024 est dévoilée!
Un constat d’échec

Mercredi le 15 mai 2024      
Un constat d’échec
Le corps retrouvé à Drummondville est bien celui de la résidente de Windsor, Christine Leblanc

Jeudi le 16 mai 2024      
Le corps retrouvé à Drummondville est bien celui de la résidente de Windsor, Christine Leblanc
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

 
Daniel Nadeau
Mercredi, 22 mai 2024
L’histoire en débats

François Fouquet
Mardi, 21 mai 2024
Rien de plus important… que le cellulaire

inscription infolettre 600
La programmation du festival Sherblues & Folk 2024 est dévoilée! Par Julie Meese Mercredi, 15 mai 2024
La programmation du festival Sherblues & Folk 2024 est dévoilée!
Un constat d’échec Par Daniel Nadeau Mercredi, 15 mai 2024
Un constat d’échec
Le corps retrouvé à Drummondville est bien celui de la résidente de Windsor, Christine Leblanc Par Daniel Campeau Jeudi, 16 mai 2024
Le corps retrouvé à Drummondville est bien celui de la résidente de Windsor, Christine Leblanc
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2024 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous