Société Arts & culture Sports Chroniqueurs Concours Annonces Classées

  CHRONIQUEURS / L'Agora

Tokébakicitte*… Bonne fête Québec !

 Imprimer   Envoyer 
Daniel Nadeau Par Daniel Nadeau
Mercredi le 21 juin 2023      

Pour les contemporains d'une époque, tout est souvent mieux qu'avant ou pire qu'hier. Nous sommes ainsi faits nous les humains. Notre appréciation du moment où nous sommes est toujours teinté ou de nostalgie ou encore d'un optimisme débridé. Cela nous empêche trop souvent d'apprécier le moment présent. Ce qui est vrai dans la vie des individus ne l'est pas moins pour la vie d'une nation. En cette veille de la fête nationale du Québec, il m'apparaît utile de jeter un regard sur la situation actuelle du Québec au Canada et dans le monde sans épouser les discours politicailleurs des uns et des autres qui cherchent à polluer notre perception de la réalité par l'empressement de convaincre du meilleur itinéraire pour l'avenir.

Le Québec aujourd'hui

La Révolution tranquille, une période marquante de l'histoire du Québec, a engendré d'importantes transformations politiques, sociales et économiques. Au cours de cette époque, le peuple québécois a cherché à s'affirmer en tant que société moderne et à combler l'écart économique avec le reste du Canada. Bien que la Révolution tranquille ait jeté les bases d'une transformation économique majeure, il est indéniable que le Québec d'aujourd'hui bénéficie d'un développement économique plus dynamique et durable. En effet, grâce à une série de réformes, d'investissements et de mesures stratégiques, le Québec a réussi à se positionner comme un acteur économique compétitif, diversifié et innovant.

Le virage vers la modernisation économique : Au cours de la Révolution tranquille, qui soit dit en passant a démarré bien avant les années 1960 lorsque Jean Lesage et l'équipe du tonnerre ont été élus, le Québec a entrepris une série de réformes économiques visant à moderniser son infrastructure, à diversifier ses secteurs d'activité et à favoriser l'investissement dans les industries émergentes. Ces initiatives ont jeté les bases du développement économique actuel en encourageant la croissance de secteurs clés tels que les technologies de l'information, les sciences de la vie, l'aérospatiale et les énergies renouvelables.

Aujourd'hui, le Québec est reconnu comme l'un des pôles économiques les plus dynamiques d'Amérique du Nord, attirant des investissements nationaux et internationaux. En prime, nous sommes la juridiction la moins polluante en Amérique du Nord concernant les gaz à effet de serre même si nous faisons triste figure en matière de production de gaz à effet de serre par personne.

|banniere-article|

Le Québec a une main-d'œuvre qualifiée : Depuis la réforme Parent, nous avons mis l'accent sur l'éducation et la formation professionnelle, permettant au Québec de disposer d'une main-d'œuvre hautement qualifiée. Les investissements dans le système éducatif ont permis de développer un réseau d'universités et de centres de recherche de renommée mondiale, favorisant ainsi l'innovation et l'essor des industries du savoir. Il est vrai que notre système d'éducation a besoin d'une mise à niveau, mais il faut aussi se rappeler le chemin parcouru avant de jeter le bébé avec l'eau du bain. De plus, les politiques gouvernementales sous tous les gouvernements, depuis celui de René Lévesque en 1976, ont encouragé l'immigration de travailleurs qualifiés, augmentant ainsi la diversité et l'expertise disponibles sur le marché du travail québécois.

Le Québec a aussi su développer des partenariats économiques solides à l'échelle nationale et internationale. En tant que membre actif de la Confédération canadienne, le Québec bénéficie d'un accès privilégié au marché canadien, ce qui favorise les échanges commerciaux et les investissements. Parallèlement, le Québec a également établi des relations commerciales avec des partenaires internationaux, notamment grâce à des accords de libre-échange. Ces partenariats ont permis au Québec de diversifier ses exportations et d'attirer des investissements étrangers, contribuant ainsi à la croissance économique.

Conscient des enjeux environnementaux, le Québec a entrepris une transition vers une économie plus verte et durable. Grâce à ses vastes ressources hydrauliques, le Québec est devenu l'un des principaux producteurs d'énergie propre en Amérique.

Certes, il reste beaucoup de chemin à parcourir dans notre quête de l'excellence et notre désir de devenir plus juste et plus riche, mais il faut regarder dans le rétroviseur et être fiers de ce que nous avons accompli sans oublier qu'il n'y a pas de plus grands horizons que celui que nous offre la fenêtre par laquelle on le regarde...

La fenêtre par laquelle on regarde l'horizon

À partir d'un regard qui est le mien, je peux vous donner quelques tendances possibles ou des scénarios qui pourraient façonner l'avenir du Québec après les années 2023, en fonction des développements actuels et des problèmes persistants :

Relations avec le Canada : Les relations entre le Québec et le reste du Canada continueront probablement d'évoluer. La question de l'indépendance du Québec pourrait continuer d'être débattue, mais il est difficile de prédire si un référendum sur la souveraineté aura lieu dans un avenir proche. En dépit des efforts de Paul St-Pierre Plamondon et de ses émules, le Canada demeure un choix qui se justifie pour le Québec bien qu'il nous faudrait travailler à modifier sa constitution avec l'aide de nos compatriotes canadiens afin d'en faire une véritable fédération respectueuse des peuples et des nations qui le compose.

|banniere-article|

Scène politique québécoise : Les élections provinciales se tiennent généralement tous les quatre ans au Québec. Les résultats de ces élections façonneront la gouvernance de la province et pourraient avoir des répercussions sur les politiques économiques, sociales et environnementales. Des enjeux comme la santé, l'éducation, l'environnement et la lutte aux changements climatiques, la régionalisation, l'avenir du Québec au sein du Canada et la réforme du mode de scrutin afin de mettre fin à cet éparpillement de l'opposition seront au cœur des élections à venir.

Économie : Le Québec dispose d'une économie diversifiée comprenant des secteurs tels que les ressources naturelles, la fabrication, les technologies de l'information, les services financiers, le tourisme et plus encore. L'avenir économique du Québec dépendra de nombreux facteurs, notamment les politiques gouvernementales, les investissements, les marchés mondiaux et les innovations technologiques. Il faut aussi s'assurer de la bonne marche de la gouvernance du vaisseau amiral économique, Hydro-Québec, pour réussir le virage économique vert.

Démographie et société : Comme dans de nombreux pays occidentaux, le Québec est confronté à des défis démographiques, tels que le vieillissement de la population et la baisse de la natalité. Ces tendances auront des implications pour les politiques de santé, les systèmes de retraite et l'immigration. Ces enjeux démographiques sont couplés à des angoisses identitaires pour certains. C'est pourquoi la politique migratoire ne peut être dissociée des politiques culturelles et linguistiques.

Changements climatiques : Les enjeux liés aux changements climatiques continueront d'être une préoccupation majeure pour le Québec. La province a déjà pris des mesures pour réduire les émissions de gaz à effet de serre et promouvoir les énergies renouvelables. L'avenir verra probablement une intensification des efforts pour lutter contre les changements climatiques et s'adapter à leurs effets. Les villes devront être au cœur de la stratégie à venir et la population devra être mieux informée afin qu'elle puisse volontairement changer ses habitudes de vie afin de permettre au Québec de s'en tirer mieux que la plupart de ses voisins.

Technologie et innovation : Comme partout ailleurs, le Québec continuera d'être influencé par les progrès technologiques et l'innovation. Des domaines comme l'intelligence artificielle, les véhicules électriques, la cybersécurité et les biotechnologies pourraient jouer un rôle croissant dans l'économie et la société québécoise. Des interrogations fondamentales de nature éthique sont à venir sur des questions comme l'intelligence artificielle, l'euthanasie passive (aide médicale à mourir) et la condition de vie des aînés.

Ces questions et ces enjeux représentent quelques-uns des défis que l'on peut imaginer pour l'avenir prévisible du Québec. Ma liste est partielle et partiale. La vôtre sera aussi bonne que la mienne. La seule chose qui est certaine c'est que le chemin parcouru devrait nous rassurer sur nos capacités à poursuivre notre route. Après tout, Tokébakicitte...

Bonne fête Québec !

*Expression liée au titre d'une chanson de Jérôme 50. https://www.youtube.com/watch?v=4oclkgHvgM8



  A LIRE AUSSI ...

Un constat d’échec

Mercredi le 15 mai 2024      
Un constat d’échec
Les maudits gauchistes

Mercredi le 24 avril 2024      
Les maudits gauchistes
L’infantilisme de la gauche québécoise

Mercredi le 8 mai 2024      
L’infantilisme de la gauche québécoise
NOS RECOMMANDATIONS
Le Groupe Beaucage décroche l’or au  palmarès des Sociétés les mieux gérées au Canada

Mardi le 14 mai 2024      
Le Groupe Beaucage décroche l’or au palmarès des Sociétés les mieux gérées au Canada
Les policiers de Sherbrooke enquêtent sur un incendie d'origine criminelle

Mardi le 14 mai 2024      
Les policiers de Sherbrooke enquêtent sur un incendie d'origine criminelle
Le corps retrouvé à Drummondville est bien celui de la résidente de Windsor, Christine Leblanc

Jeudi le 16 mai 2024      
Le corps retrouvé à Drummondville est bien celui de la résidente de Windsor, Christine Leblanc
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

 
Daniel Nadeau
Mercredi, 15 mai 2024
Un constat d’échec

François Fouquet
Lundi, 13 mai 2024
Puissante candeur de la jonquille

Une nouvelle école primaire sera enfin construite à Sherbrooke Par Julie Meese Vendredi, 10 mai 2024
Une nouvelle école primaire sera enfin construite à Sherbrooke
Grève possible à la Société de transport de Sherbrooke Par Julie Meese Lundi, 13 mai 2024
Grève possible à la Société de transport de Sherbrooke
Le corps retrouvé à Drummondville est bien celui de la résidente de Windsor, Christine Leblanc Par Daniel Campeau Jeudi, 16 mai 2024
Le corps retrouvé à Drummondville est bien celui de la résidente de Windsor, Christine Leblanc
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2024 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous